06/03/2016

Légion donneur, ou.... légion donnant donnant ?

Or donc, Monsieur le Président des Français a conféré la légion d'honneur au prince héritier d'Arabie Saoudite.
Ce type n'aura rien épargné à son peuple. Et il lui reste une année !
Lui président de la république, il a fait espérer (pas rêver, faut pas exagérer)
Lui président de la république, il a fait rire (ah oui, le coup du scooter, fallait le faire!)
Lui président de la république, il a fait douter (surtout les masses laborieuses...)
Lui président de la république, il n'a jamais fait de magouilles politiciennes (même pas avec le dernier remaniement de son gouvernement)
Lui président de la république, après tout ce qu'il a fait, et surtout ce qu'il n'a pas fait, en donnant la légion d'honneur à un prince de sang, qui en a beaucoup plus sur les mains que dans les veines, lui, président de la république, il ne fait plus ni espérer, ni rire, même pas rire jaune... il fait honte et il donne envie de vomir.
 
En 5 ans, il aura au moins tenu une promesse : celle de désacraliser sa fonction. Avec, toutefois, son corollaire : pendant que le pays des droits de l'homme rougit de honte, lui, président de la république, distribue et épingle les bons points de l'honneur républicain sur la poitrine de la tyrannie.
 
Il en arriverait (presque) à faire regretter le chef de gang qui l'a précédé... Pauvre France !
 
Frédéric Monnin

Les commentaires sont fermés.